Raconter, exposer et commémorer l’histoire des minorités aux Etats-Unis. Les musées et sites historiques états-uniens et les récits minoritaires.

Raconter, exposer et commémorer l’histoire des minorités aux Etats-Unis. Les musées et sites historiques états-uniens et les récits minoritaires.

Journée d’étude organisée par l’Institut d’Histoire du Temps Présent, UMR 8244, le vendredi 10 décembre 2021. Avec le soutien du musée du quai branly -Jacques Chirac, de la ComUE UPL, et de la Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage.
(Pauline Peretz, Olivier Maheo)

Cette journée d’étude se déroulera en présentiel dans les locaux de l’IHTP, et en ligne sur Zoom.
Campus Condorcet, bâtiment de recherche Nord, 14 cours des Humanités, 93322 Aubervilliers, 4ème étage, salle 400. (métro Front Populaire, ligne 12)

Telling, exhibiting and commemorating minority histories in the United States. U.S. museums and historic sites, and minority narratives.

Workshop organized by the Institut d’Histoire du Temps Présent, UMR 8244, to be held on the 12/10/2021 with the support of musée du quai branly -Jacques Chirac, ComUE UPL, Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage
(Pauline Peretz, Olivier Maheo)

This workshop will take place on the premises of the IHTP, and online with a Zoom session.
Campus Condorcet, North research building, 14 cours des Humanités, 93322 Aubervilliers, 4th floor, room 400. (METRO FRONT POPULAIRE, line 12).

Les perspectives critiques ont participé au développement des recherches en histoire sur le fait minoritaire, qui peut être approché de deux manières : d’une part du point de vue de la domination qui s’exerce, d’autre part du point de vue des expériences des membres de la minorité. Le terme polysémique de « minorité » prend sur le sol étatsunien le sens de minorités ethnoraciales, que lui a donné l’histoire de son peuplement au travers des migrations successives de populations diverses. Il implique l’inclusion dans un tout national, mais renvoie aussi à un statut subalterne, éventuellement cible de discriminations et d’exclusions diverses. Nous souhaitons interroger la manière dont différentes minorités ont cherché à intégrer leur histoire particulière au récit national, à corriger ce dernier, à le contester, voire s’en séparer en revendiquant la réappropriation de son histoire autonome.
Les récits minoritaires mobilisent des mémoires collectives spécifiques, des processus de patrimonialisation et différentes médiations de l’histoire, notamment dans les cadres scolaires, médiatiques. Nous proposons de nous concentrer sur une de leurs formes concrètes, à savoir les musées et les sites patrimoniaux. Ceux-ci sont en effet au centre d’enjeux politiques et historiographiques dans la manière dont ils articulent, ou pas, le récit des minorités et le récit national.
Cette journée d’étude propose d’explorer ces questions sous différents angles et par différentes approches disciplinaires du champ des sciences sociales. La question de la médiation de l’histoire, ici abordée par le prisme des institutions muséales et des sites patrimoniaux, de même que l’articulation entre passé et présent, seront au centre de cet événement.

Telling, exhibiting and commemorating minority histories in the United States. U.S. museums and historic sites, and minority narratives.

Critical perspectives have contributed to the development of research on minority histories, which can be approached in two ways: on the one hand from the point of view of the domination that is exercised, on the other hand from the point of view of the experiences of members of the minority. In the United States, the ambiguous term “minority” takes on the meaning of ethno-racial minorities, because of a history of successive wave of migrations from various continents. Being part of a minority implies the inclusion in a national entity, but also refers to a status, that may be discriminated against or excluded. We would like to question the ways in which different minorities have sought to integrate their particular histories into the national narrative, to amend it, to contest it, or even to dissociate themselves by striving for the reappropriation of their autonomous history.
Minority narratives mobilize collective memories and processes of patrimonialization and different mediations of history, notably in the school and medias. We propose to focus on one of their concrete forms, namely museums and heritage sites. Museums are indeed at the focus of political and historiographic issues in the way they articulate, or not, the narrative of minorities and the national narrative.
This workshop proposes to explore these questions under different angles and considering different disciplinary approaches of the social sciences. The question of the mediation of history, here approached through the prism of museum institutions and heritage sites, as well as the articulation between past and present, will be our focus.

Posted in Announcements, Events.